Zemmour condamné, les chaînes d'info mises en cause
article

Zemmour condamné, les chaînes d'info mises en cause

LCI échappe au procès

Réservé à nos abonné.e.s
Troisième condamnation pour provocation à la haine ce vendredi 25 septembre pour Éric Zemmour. Au-delà de son discours à la "Convention de la droite" du 28 septembre 2019, les parties civiles ont pointé la responsabilité de LCI qui a diffusé le discours, et de CNews qui a fait de Zemmour son chroniqueur star. Deux chaînes muettes sur la condamnation.

Jamais deux sans trois ? Éric Zemmour avait déjà été condamné pour provocation à la haine raciale en 2011, pour avoir défendu, sur France Ô, la discrimination à l'embauche. Puis pour provocation à la haine religieuse en 2017, avec confirmation en appel et en cassation, après avoir considéré dans l'émission C à vous, sur France 5, qu'il fallait donner aux musulmans "le choix entre l’islam et la France". Le tribunal de Paris lui a offert ce vendredi 25 septembre un statut de multirécidiviste, en le condamnant à 10 000€ d'amende pour "injure publique à raison d'une religion déterminée et provocation publique à la haine, à la discrimination ou à la violence à raison d'une religion déterminée". Son avocat, Olivier Pardo, a indiqué à l'AFP qu'i...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.