Zaman, média franco-turc, baisse le rideau face aux menaces
enquête

Zaman, média franco-turc, baisse le rideau face aux menaces

Réservé à nos abonné.e.s
C'était "Le" journal franco-turc de référence en France. Basé à Paris et doté de 13 000 abonnés au plus fort de sa parution, l'hebdomadaire Zaman France a annoncé en début de semaine qu'il mettait un terme à sa diffusion papier et internet au vu "des risques sécuritaires grandissants". En cause : des menaces répétées reçues par la rédaction qui n'a jamais caché son soutien à Fethullah Gülen, adversaire politique du président turc Recep Tayyip Erdogan, et accusé d'avoir fomenté le coup d'Etat raté de juillet dernier.

La purge du président turc contre la presse fait des victimes jusqu’en France. Zaman France, média franco-turc d’opposition, basé à Paris, n’aura pas survécu à la chasse aux sorcières menée par Recep Tayyip Erdogan après le coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier. Ce lundi 29 août, sur son site internet la rédaction de l’hebdomadaire, lancé en 2008, a annoncé avec "regret et tristesse" qu’elle mettait un terme à sa parution au vu "des risques sécuritaires grandissants qui pèsent" sur ses abonnés, ses lecteurs et ses journalistes en France.

nouveau media

En cause : des menaces et des pressions ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.