ZAD : "C'est la violence de l'Etat qui a commencé"
Brève Vidéo

ZAD : "C'est la violence de l'Etat qui a commencé"

Durant le mouvement de lutte contre l'agrandissement d'un camp militaire sur le plateau du Larzac dans les années 1970, la non-violence était prônée, comme l'explique un paysan mobilisé. Un principe moins structurant pour les Zadistes de Notre-Dame-des-Landes. La violence à NDDL, modère Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre, a d'abord commencé du côté de l'Etat.

Pour voir notre émission en intégralité : "Zad : «Maintenant, des magazines de design viennent nous voir»"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.