Voici "Neo", un "Brut" version Pernaut
article

Voici "Neo", un "Brut" version Pernaut

A la barre, Bernard de la Villardière et Stéphane Simon

Réservé à nos abonné.e.s
Paysages campagnards chatoyants, spécialités du terroir, interviews de routiers, de bouchers, de policiers : Neo, un nouveau média vidéo créé par le journaliste Bernard de la Villardière, se veut apolitique, partage des cartes postales qui fleurent bon le patrimoine et les idées d'une certaine France. Exploration.

A l'origine, il y a Bernard de la Villardière. Le journaliste et présentateur d’Enquête exclusive sur M6 est frustré : il ne se retrouve pas dans les "prismes idéologiques" des médias viraux comme Brut, Loopsider ou Konbini. Lui préfèrerait cliquer sur des vidéos d'un média "bienveillant et proche de la vie des gens", explique-t-il à Arrêt sur images qui montrerait "la France du réel et les territoires" et mettrait en valeur "la culture, le patrimoine, le savoir-faire"

 1.55 millions d'euros  levés

A ses côtés, Stéphane Simon, co-fondateur de la revue souverainiste d'Onfray Front Populaire, producteur des webtélés Polony.tv, La France Libre (Goldnadel et Bercoff), et de REACnROLL, celle d'Elisabeth Lévy ; et le...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.