Vacances en Libye : Guaino piégé ou non ?
enquête

Vacances en Libye : Guaino piégé ou non ?

Réservé à nos abonné.e.s
L'information est partout. Henri Guaino, conseiller spécial du président de la République, a passé une partie de ses vacances d'hiver à Tripoli, la capitale libyenne.

La révolte populaire n'y a débuté que plusieurs semaines après, et Guaino affirme qu'il était invité par l'ambassadeur de France, et qu'il a payé ses billets. Si cela est exact, la nouvelle n'est donc pas à mettre exactement au même niveau que les vacances tunisiennes de Michèle Alliot-Marie en Tunisie, ou que l'invitation en Egypte de François Fillon par Hosni Moubarak... même si les Inrocks.com, qui révèlent l'affaire, écrivent "qu'un proche de Sarkozy a lui aussi fait son voyage au mauvais moment dans une dictature d’Afrique du Nord'.

Le site des Inrockuptibles a publié l'article lundi 28 février au soir, et il se...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.