Une école de journalistes invite Le Pen : protestation CGT
Brève

Une école de journalistes invite Le Pen : protestation CGT

Le Centre de Formation des Journalistes (CFJ Paris) a invité Jean Marie Le Pen à s'adresser à ses étudiants ce qui provoque des critiques du SNJ-CGT et de l'Humanité.

Le syndicat de journalistes SNJ-CGT appelle à manifester devant les locaux du CFJ jeudi. Le texte commence par rappeler l'esprit des des fondateurs : "« Les ennemis majeurs de notre temps, ce sont les indifférences et les ignorances qui permettent les mensonges, les haines et les conflits. Les journalistes peuvent avoir ici un rôle considérable », déclarait Viannay (discours pour le 10 ème anniversaire). » avant d'ajouter

Plutôt que d’inviter Le Pen, la direction du CFJ ferait mieux de réactiver la rencontre de fin d’année avec les syndicats de journalistes déprogrammée depuis longtemps.

Le syndicat de journalistes SNJ-CGT appelle à manifester devant les locaux du CFJ jeudi 28 octobre à 10h30.

Le texte commence par rappeler l'esprit du fondateur Philippe Vianney : "« Les ennemis majeurs de notre temps, ce sont les indifférences et les ignorances qui permettent les mensonges, les haines et les conflits. Les journalistes peuvent avoir ici un rôle considérable », déclarait Viannay (discours pour le 10 ème anniversaire). »

Le texte ajoute "Plutôt que d’inviter Le Pen, la direction du CFJ ferait mieux de réactiver la rencontre de fin d’année avec les syndicats de journalistes déprogrammée depuis longtemps."

picto Appel à manifester du SNJ-GCT daté du 26 octobre.

 

Quant à l'Humanité, elle n'est pas plus tendre avec l'initiative...

"Jeudi prochain, l’école recevra Jean-Marie Le Pen, amené à faire une intervention devant les étudiants. À leur tour, ces derniers pourront lui poser des questions. «La direction de l’école est attachée à convier des personnalités les plus diverses dans les domaines de la politique, l’économie, les médias, la culture et le sport», précise le CFJ dans un communiqué. L’école de la rue du Louvre qui se targue souvent d’être une école d’excellence confirme qu’elle forme une armée de journalistes utiles à la bonne marche de la propagande libérale. (...) À l’instar d’une Arlette Chabot qui, en pleine émission en 2007, s’extasiait devant des photos du vieux leader : «Là, vous avez un petit air de Jean Gabin», l’heure est à la normalisation", écrit l'Humanité. 

L'Humanité lundi 25 octobre 2010 picto

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.