Un genre de grand délire
enquête

Un genre de grand délire

Retour sur quelques intox de ces derniers jours à propos de la "théorie du genre"

Réservé à nos abonné.e.s
Avec l'hystérisation du débat sur la "théorie du genre", certains médias - et certains politiques - racontent un peu tout et n'importe quoi sur ce sujet. Récemment, il y a eu rumeur autour de la masturbation à l'école. Nous en parlions dans cette émission. Mais aussi, un article du Point qui fait remonter l'origine des études de genre à un obscur sexologue des années 60. Cafouillages aussi dans l'émission Mots Croisés et au Petit journal sur des "militants LGBT" qui interviendraient dans les écoles. Décryptages.

C'est Marine le Pen qui lance l'offensive dans l'émission Mots croisés lundi 3 février sur France 2. "C'est une réalité, il y a des militants LGBT vont dans les écoles pour exposer la théorie du genre". Yves Calvi n'en revient pas : "Ou avez-vous vu des militants LGBT intervenir dans les écoles de la république?". Il lui demande des sources, Le Pen lui répond : "Vous tapez LGBT dans les classes sur google et vous trouvez". Le lendemain, Le Petit Journal s'empare du sujet, fait la recherche préconisée par Le Pen et tombe sur un extrait d'une émission d'Eric Zemmour sur I<télé, qui affirme : "il y a des représentants LGBT dan...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.