Un film belge attire l'attention sur le harcèlement de rue
article

Un film belge attire l'attention sur le harcèlement de rue

"Chienne", "salope" : une jeune femme se promène en robe à Bruxelles

Réservé à nos abonné.e.s
L'ampleur du phénomène avait visiblement été sous-estimée. Le "harcèlement de rue" dont sont victimes les femmes s'est fait brutalement sa place dans les médias, grâce au film d'une étudiante en cinéma belge, largement relayé par les internautes.

La médiatisation a commencé avec le film d'une étudiante bruxelloise en cinéma, Sofie Peeters. Pour son travail de fin d'études, celle-ci décide de se filmer à l'aide d'une caméra cachée lorsqu'elle marche dans la rue.

Elle compte ainsi témoigner du harcèlement dont elle est très régulièrement victime, des manifestations de machisme ordinaire aux remarques les plus insultantes et dégradantes. Du "t'es belle mademoiselle" au "chienne", "salope", la démonstration est très efficace. Le film, intitulé Femmes de la rue, contient également plusieurs témoignages, de femmes harcelées et de harceleurs ...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.