Ukraine, Russie : comment s'informent les journalistes ?
article

Ukraine, Russie : comment s'informent les journalistes ?

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis le début de l'invasion russe, les médias et les réseaux sociaux sont en surchauffe. L'information du jour peut être démentie quelques heures plus tard. Alors, comment s'informer ? Et comment les journalistes français s'informent-ils ?

Au petit matin du jeudi 24 février, les journalistes découvrent, comme le reste des Français, que la Russie est entrée en guerre contre l'Ukraine. "Je me lève, je vois ça, et le premier truc que je me dis est que ça va durer. Il me faut donc un moyen de suivre l'évolution de la situation", se souvient auprès d'Arrêt sur images le journaliste local d'Actu 93 Simon Louvet – le sujet l'intéresse depuis qu'en 2014, il regardait la webcam en direct de la place Maïdan, point névralgique de la révolution en cours alors. Il crée aussitôt une liste sur Twitter, qu'il rend publique : ces listes permettent de suivre un grand nombre de comptes auxquels on n'est pas forcément abonné, dans une page spécifique sur son ordinateur, ou via un petit ongl...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.