Ukraine : les couleurs de la révolte
Brève

Ukraine : les couleurs de la révolte

nouveau media


Le site de la BBC
a publié hier un article intitulé Crise ukrainienne : que signifient les drapeaux ?

« En plus des célèbres drapeaux russe, ukrainien et soviétique, plusieurs autres drapeaux ont été vus lors des manifestations en Ukraine. Que signifient-ils ? », s'interroge le site ouèbe de la radio grande-bretonne.

Bonne question. Alors souvenons-nous d'abord des trois premiers cités, puis plongeons dans l'inconnu ukrainien. Le drapeau de l'Ukraine existe depuis 1918 ; le drapeau russe existe depuis 1896 ; le drapeau soviétique flotta de 1923 à 1991. Fastoche.

nouveau media


Passons maintenant aux étendards décortiqués par la BBC. Les partisans pro-russes brandissent une bannière aux couleurs du ruban de saint Georges. Lequel fut couramment utilisé dans l'armée soviétique et continue de l'être dans l'armée russe, notamment sur les décorations qui font des jolies poitrines.

nouveau media
nouveau media

Insignes de première classe
de l’ordre de Saint-Georges


Les pro-Ukrainiens de l'armée ukrainienne insurgée arborent, eux, un drapeau rouge et noir. « Nationalistes, nous dit la BBC, ils combattirent des deux côtés pendant la Seconde Guerre mondiale pour une Ukraine indépendante (…) En Russie, ce drapeau est considéré comme fasciste. »

nouveau media


Le drapeau de la Crimée se pare des mêmes couleurs que celui de la Russie, mais dans une répartition différente. « Il date de juin 1992, un mois après que la péninsule a tenté de s'affranchir de l'Ukraine. Il a été adopté par le gouvernement de Crimée en 1999. »

nouveau media


Le drapeau noir, bleu et rouge ci-dessous rappelle celui de l'éphémère république soviétique de Donetsk-Krivoï-Rog. « Fondée en 1918 en tant que république soviétique sécessionniste, elle ne vécut que trente-six jours. » Les partisans de feue la république de Donestk sont de très ardents séparatistes.

nouveau media


Le pavillon de la marine russe, une croix de saint André « mais aux couleurs inversées par rapport au drapeau écossais. Il a été institué en 1699 et, semble-t-il, dessiné par le tsar lui-même. » Ce drapeau est bien sûr brandi par des partisans de la Russie.

nouveau media


Et pour finir, voici un drapeau qu'on ne verra pas à Kiev, le fierrr drrrrapeau frrrrançais ! Peint ici par Gustave Doré sur une oeuvre réalisée en 1871, intitulée Défense de Paris. Gustave Doré fait actuellement l'objet d'une magnifique exposition au musée d'Orsay à Paris.

nouveau media
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.