Tweet de m. sur Tristane Banon
Brève

Tweet de m. sur Tristane Banon

"C'était une blague de mauvais goût", a tenté de se justifier le fondateur du site "Vie de merde", Maxime Valette. Il a fermé son compte Twitter après un tweet appelant à "violer Tristane Banon", comme le signale le site Les nouvelles news.

"Tristane la seule façon pour qu'elle la ferme c'est la violer": voici la forte parole que l'on pouvait lire sur le compte Twitter de Maxime Valette, alors que Tristane Banon, lundi soir, était invitée de Canal+. Maxime Valette, n'est pas un petit "twittos" inconnu. Il compte 7000 followers (personnes qui le suivent sur Twitter). Surtout, c'est le fondateur du site Vie de Merde, créé en 2008, qui propose aux internautes de raconter en quelques mots une anecdote désopilante sur leur "vie de merde". Le site a même été transposé aux Etats-Unis, et un livre a été édité à partir des anecdotes postées sur le site.

Valette, a depuis, bloqué son compte. Impossible, donc, de retrouver le tweet d'origine. Mais on peut le lire par l'intermédiaire de ceux qui l'ont retwitté. Le tweet aurait été re-twitté plus de 1000 fois, précisent d'ailleurs les Nouvelles News, que ce soit pour le propager ou le critiquer comme ici :

Une partie des discussions qui ont suivi le tweet a également été conservé par d'autres twittos. Un de ses followers ajoute par exemple : "Elle la fermera, mais seulement pour quelques années, le gang bang serait une solution plus efficace." Ce à quoi Valette répond "+1", manière d'acquiescer :

Depuis, il s'est excusé, en assurant que son tweet "était une "blague de mauvais goût", et avait été "mal interprété".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.