TF1 accusée d'avoir causé la mort d'un soldat ukrainien
article

TF1 accusée d'avoir causé la mort d'un soldat ukrainien

La chaîne répond avoir suivi les règles fixées par l'armée ukrainienne

Réservé à nos abonné.e.s
Deux journalistes polonais affirment que des journalistes de TF1 auraient diffusé sans le savoir, au journal de 20 h, des éléments ayant permis à l'armée russe de frapper des positions ukrainiennes, causant la mort d'un soldat. La chaîne nie fermement toute erreur.

Un soldat ukrainien est-il mort suite à la diffusion d'un reportage de TF1 sur le front ukrainien ? Le 17 juin dernier, TF1 diffuse dans son JT de 20 h un reportage, signé du reporter Michel Scott, montrant comment les forces ukrainiennes utilisent des drones civils pour localiser et éliminer grâce à l'artillerie les chars russes, s'évitant ainsi de lourdes pertes humaines. Le reportage, qui dure près de trois minutes (voir notre montage plus bas), montre d'abord plusieurs soldats faire une démonstration du maniement de ces drones, et expliquer leur fonctionnement. Parmi ces soldats figure "Keks" – un surnom –, 27 ans, qui apparaît quelques secondes à l'écran manipulant un drone au début du reportage. Il a été tué le 18 juin ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.