Terroristes, fascistes… les activistes écolo dans les médias
article Vidéo

Terroristes, fascistes… les activistes écolo dans les médias

Le vocabulaire de la violence et des totalitarismes : un classique anti-écologiste

Réservé à nos abonné.e.s

Les activistes climatiques sont-ils des terroristes ? Ou plutôt des écoterroristes ? C'est le terme utilisé par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin pour qualifier les opposants aux mégabassines qui manifestaient à Sainte-Soline (Deux-Sèvres) les 29 et 30 octobre derniers. Alors qu'une nouvelle manifestation est prévue dans les prochains jours, plusieurs médias ont repris à leur compte cette expression d'écoterrorisme. Un terme fort qui vise à  disqualifier les activistes écologistes du champ démocratique, explique Fabien Escalona, politologue et journaliste à Médiapart. Avant "écoterrorisme", d'autres expressions renvoyaient déjà à la terreur, au totalitarisme, comme ayatollahs ou encore khmers verts.

Derrière ces anathèmes,...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.