Steve Jobs contre le porno : morale ou business ?
article

Steve Jobs contre le porno : morale ou business ?

Réservé à nos abonné.e.s
C'est un combat constant, dans lequel Steve Jobs, fondateur et gourou d'Apple, n'a jamais fléchi : il n'y aura pas d'applications pornos, sur les iPhones et les iPads. Au cours d'un récent échange d'e-mails, rendu public par un blogueur, Jobs a réaffirmé son opposition à la présence de contenu pornographique dans les applications proposées pour son nouvel iPad, comme c'était déja le cas pour l'iPhone. Et Jobs a les moyens de faire appliquer ce principe : toutes les applications gratuites ou payantes disponibles sur l'App Store (magasin d'applications) doivent être approuvées par Apple avant d'être disponibles.

Depuis l'ouverture de son App Store, Apple a clairement annoncé sa politique d'agrément : "Les applications peuvent être rejetées si elles contiennent un contenu ou des documents, quel que soit leur type (texte, dessins, images, photos, sons etc..) qui peuvent être raisonnablement considérés comme problématiques aux yeux d'Apple, par exemple, ce qui peut être considéré comme obscène, pornographique ou diffamatoire." “Applications may be rejected if they contain content or materials of any kind (text, graphics, images, photographs, sounds, etc.) that in Apple’s reasonable judgement may be found objectionable, for example, materials that may be con...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.