Sondage "volé" : La Tribune dénonce un "acte de piraterie"
article

Sondage "volé" : La Tribune dénonce un "acte de piraterie"

Midi Libre visé par une plainte en justice

Réservé à nos abonné.e.s
Pour la seconde fois en un an, le quotidien régional Midi Libre a publié un sondage commandé par La Tribune à l'Ifop avant même que le média économique n'en annonce les résultats. Cette fois-ci, La Tribune et l'institut de sondage ont annoncé qu'ils portaient plainte, tandis que Midi Libre fait le mort. Explications.

Par Quentin-Mathéo Pihour

Entre médias, les disputes sont habituellement feutrées. Pas cette fois-ci. "Pour la deuxième fois en un an, la direction de la rédaction du journal Midi Libre, appartenant au Groupe Dépêche du Midi, a volé notre sondage recourant à des méthodes d'un autre temps et l'a publié en ne respectant ni l'embargo, ni les règles de la commission des sondages", annonce d'emblée le 1er juin 2021 le journal économique La Tribune, dans un communiqué commun avec l'institut de sondage Ifop diffusé sur Twitter par le journaliste Boris Kharlamoff. "Les actionnaires, la direction générale du Groupe et la société des journalistes de Midi Libre, cautionnent-ils ces actes frauduleux qui entachent notre profession et donc la crédibilité ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.