Show Roms
Brève

Show Roms

Un article de l'AFP, repris aujourd'hui par plusieurs supports de presse (Libération, 20minutes, Le Figaro, etc.), nous apprend qu'un musée suédois expose actuellement… deux mendiants roms. Pas des peintures, pas des sculptures, non, mais de vraies personnes.

Photo © Albin Balthasar / AFP


Le musée des Beaux-Arts de Malmö, en Suède, expose un couple de Roms de 26 et 28 ans nommés Luca Lacatus et Marcella Cheresi. « Ils sont assis en silence dans des coins opposés d’une salle quasi vide tapissée de quelques coupures de journaux sur les problèmes sociaux, à la lumière tamisée, sur fond de musique douce. Pour voir l’œuvre, il faut traverser un couloir sombre où des écrans disent : "Aujourd’hui vous n’êtes pas obligé de donner" », écrit l'AFP qui reprend là un sujet traité par Courrier international et L'Obs il y a un mois.

 

Le directeur artistique du musée défend son projet : « En tant qu’artiste je peux offrir un espace où les gens peuvent rechercher pourquoi ils tolèrent autant ces injustices qui enfreignent en fait leur propre morale. » Même si les deux personnes concernées sont ravies de gagner 30 euros par jour pour deux heures de prestation "artistique", tout le monde n'apprécie pas la démarche. Erland Kaldaras, président d'une association représentant les Roms de Malmö, aimerait qu'on s'y prenne autrement pour évoquer la dure condition des immigrés roumains. En médiatisant l’action d’organisations « sérieuses, bien implantées qui travaillent sur ces questions au quotidien », par exemple. Les visiteurs, quant à eux, témoignent de leur gêne.

Avant, on dessinait, on peignait, on photographiait mendiants, sans-abri et miséreux. On les sculptait, aussi. Parfois de manière hyperréaliste, comme le fit Duane Hanson en 1969 avec ses Bowery Relicts qui firent scandale à l'époque. Aujourd'hui, on donne une pièce aux plus démunis pour qu'ils jouent leur propre rôle dans un musée tout blanc sur fond de musique douce.

L'un des mendiants gravés par Jacques Callot,
XVIIe sièce

Mendiant, sculpture polychrome
grandeur nature, Allemagne, XVIIIe siècle

Mendiant du Balouchistan
par Sir Benjamin Simpson, 1878-1880

Sainte Elisabeth de Hongrie faisant l'aumône à un mendiant
par Rudolf Moroder, église d'Ortisei en Italie, 1900
Photo © Wolfgang Moroder / Wikipedia

Bowery Relicts par Duane Hanson, 1969


L'occasion de lire ma chronique intitulée De l'importance du plumeau, où il est question des sculptures hyperréalistes de Duane Hanson.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.