Sciences : Huet quitte Libération et arrête son blog
Brève

Sciences : Huet quitte Libération et arrête son blog

Un post et puis c'est fini. Sur son blog, Sylvestre Huet, journaliste spécialisé en sciences à Libération, a annoncé la fin de Sciences², créé en 2008. L'occasion pour lui de revenir sur sept ans de science, du réchauffement climatique à Fukushima.

nouveau media

Sept ans, 25 millions de connexions et plus de 60 000 commentaires plus tard, Science² s'éteint. "Une conséquence directe du départ de son auteur du quotidien où il travaillait depuis 1995", précise Huet, dans un article posté le 29 janvier. "Créé en 2008, le blog s'est développé surtout après 2009, donnant une dimension nouvelle à mon activité de journaliste spécialisé en sciences à Libération. Il a permis la publication de nombreux articles qui n'auraient pas trouvé place dans l'édition papier du quotidien."

Sept ans plus tard, quels sujets ont le plus intéressé les lecteurs ? Huet retient trois évènements marquants : le mouvement de protestation des universitaires et des scientifiques en 2009 contre la politique de Sarkozy. "Le 26 mars 2009, au plus fort de ce mouvement de protestation, le blog enregistrait ainsi plus de 58 000 connexions dans la journée".

Le réchauffement climatique (les débuggages du livre de Claude Allègre, notamment) a aussi attiré beaucoup de monde, avec ses inévitables vagues de climato-scepticisme. "Les notes de climatologie continuent d'attirer des commentaires virulents, souvent de mauvaise foi, de militants climatosceptiques, dont certains sont scientifiques de profession. Il est assez curieux de constater que cette virulence ne faiblit pas, malgré les évidences apportées par les études du climat actuel et passé", constate le journaliste/blogueur, à l'heure de fermer boutique.

Et puis il y eut l'accident nucléaire de Fukushima. "La couverture régulière de cet accident provoque un afflux sans précédent d'internautes, avec près de trois millions de pages vues entre mars et juillet 2011. Au plus fort de la crise, à la mi-mars, la fréquentation atteignait 220 000 pages vues dans la journée. Cette période intense a infléchi le contenu du blog donnant aux sujets nucléaires une place très importante au détriment d'autres sujets."

Ce blog aura-t-il une suite ailleurs ? "Cette question n'a pour l'instant de réponse", écrit le journaliste, invité à plusieurs reprises sur le plateau d'@si. Deux fois en 2009, pour parler du nucléaire, d'Areva et de ses "déchets" mais aussi de la guerre du climat sur le plateau de Ligne J@une. Plus récemment, en juillet 2014, Huet était venu discuter avec Marie-Charlotte Morin, lauréate de Ma thèse en 180 secondes, de l'état de la recherche en France, depuis l'arrivée de François Hollande.

Quelques semaines avant la signature de l'accord de Paris, l'un de ses posts de blog, où Huet estimait que l'objectif de ne pas dépasser de 1,5°C le réchauffement de la planète d'ici la fin du siècle était "physiquement impossible à atteindre", avait aussi retenu notre attention.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.