"Sauvons Calais" : le groupuscule néonazi qui n'intéressait (presque) personne
enquête

"Sauvons Calais" : le groupuscule néonazi qui n'intéressait (presque) personne

Taubira prise de court au Grand journal

Réservé à nos abonné.e.s
Un groupuscule néonazi qui organise des regroupements publics pour hurler sa haine des étrangers à Calais ? Quelques secondes au JT de TF1, pas une ligne sur le site du Figaro ou du Monde. Qui se cache derrière cette association "Sauvons Calais" et pourquoi intéresse-t-elle si peu les médias nationaux français ?

Si vous ne regardez pas le Grand Journal, il y a de bonnes chances que vous soyiez passé à côté de l'information. Dimanche 7 septembre, à Calais, se tenait un rassemblement de militants d'extrême-droite, voire d'ultra-droite néonazie. Ils ont manifesté contre la présence de migrants dans la ville, en attente d'un passage en Grande-Bretagne. Saluts nazis, incitation à la haine raciale et à la violence, tatouages "SS" et slogans xénophobes en tout genre étaient de la "fête". Pourtant, à part le chroniqueur politique de Canal Karim Rissouli et son envoyé spécial, peu de journalistes nationaux ont semblé s'intéresse...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.