Gauche : on essaie la naïveté ?
chronique

Gauche : on essaie la naïveté ?

Dans le Titanic de la gauche, deux naufragés à la mer offrent leur gilet de sauvetage, contre une toute petite place dans un tout petit canot. Quelques heures après une interview à Libération où il n'y faisait aucune allusion, Arnaud Montebourg "offre sa candidature" à une candidature commune (faut-il vous l'emballer ?) En chemin pour La Rochelle, Anne Hidalgo descend à Poitiers pour regagner Paris, et le 20 Heures de TF1. Et là, à 20 h 23, après des sujets sur les chutes de neige dans les Pyrénées, les tarifs de Noël de la SNCF, ou une enquête sur l'eau du robinet, elle lance en quatre minutes chrono une primaire de la gauche, que refusent aussitôt Jadot, Mélenchon, et Roussel. Le matin même, sur France 2, elle claironnait le contraire.

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.