Sarkozy plaisante sur Karachi
Brève

Sarkozy plaisante sur Karachi


"S'il y a un braquage aujourd'hui à Bruxelles, c'est sûr, j'y étais". Interrogé par un journaliste de l'AFP sur la nouvelle piste dans l'attentat de Karachi, Sarkozy a notamment répondu en plaisantant.

 Les agences, les radios et les chaînes de télévision n'ont repris, dans le meilleur des cas, que quelques mots présidentiels, qualifiant la nouvelle version de "fable" ou de "grotesque". Voici la version intégrale de sa réponse, incluant une plaisanterie qui suscite quelques rires dans la salle.


Sur la discrétion médiatique entourant cette potentielle affaire d'Etat, lire la chronique de Daniel Schneidermann.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.