Rumeur mort de Flavie Flament : Le Post condamné
Brève

Rumeur mort de Flavie Flament : Le Post condamné

La cour d'appel de Versailles a condamné, jeudi 6 janvier, LePost à verser 12 000 euros à l'animatrice Flavie Flament. Cette décision fait suite à la publication en janvier 2009 d'une rumeur concernant la mort de l'animatrice

sur le site contributif appartenant au groupe Le Monde. Rumeur pourtant démentie par Le Post quelques heures après.

"C'est la rumeur du moment: Flavie Flament serait morte (...) Je n'ai aucune vraie source sur ce fait. Peut-être qu'à nous tous, nous pourrons savoir si cette rumeur est vraie, et si elle ne l'est pas, d'où vient-elle?" C'est ce billet, publié le 22 janvier 2009 par un internaute qui est à l'origine de la condamnation du site. En première instance, le tribunal de Nanterre avait pourtant débouté Flavie Flament. Cette fois, rapporte le site Mediapart, la cour d'appel a jugé que Le Post "invoque vainement avoir satisfait à son devoir d’information en rendant compte d’une actualité" et qu'en reproduisant dans ce contexte la photographie de l'animatrice, il a "violé le droit dont dispose Mme Flament sur son image".

Un journaliste de la rédaction du Post avait toutefois vérifié la rumeur. Ayant eu confirmation de la nature mensongère de l'information il avait modifié le billet initial et son titre, comme le rappelle Mediapart, en titrant : "Non, Flavie Flament n'est pas morte!" Le journaliste de Mediapart précise que "le jugement, s'il fait jurisprudence, n'impose pas de validation a priori des billets publiés sur «ce type de sites» puisque l'auteur reste responsable tant qu'il n'est pas démontré que l'éditeur du site a eu connaissance du contenu." Conclusion, cinglante : "Il dissuade en revanche quiconque d'empêcher la rumeur de prospérer en lui opposant un démenti citant la fausse nouvelle".

LePost condamné (mediapart)

Après vérification de la rumeur, Le poste publiait en Une ce rectificatif. picto

LePost

(Par Mathias Destal)

 

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.