Résultats avant 20 h : aucun média français ne publiera
enquête

Résultats avant 20 h : aucun média français ne publiera

sauf si...

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a la théorie, incarnée par l'article 12 de la loi de 1977 et l'article 90-1 du code électoral : de la nuit du vendredi 20 avril (à partir de minuit) au dimanche 22 avril à 20 heures, il est interdit à tout média, blogueur ou utilisateur de twitter et de facebook de diffuser publiquement des sondages ou des estimations de résultats concernant le premier tour de l'élection présidentielle.

La réalité, c'est une autre affaire. Dès 18 heures le dimanche, alors que les journalistes français en seront encore à commenter l'avancée ou le recul de l'abstention, leurs confrères suisses et belges balanceront dès qu'ils le pourront la moindre parcelle de résultat. Les responsables des télés publiques voisines ne s'en cachent pas, se glorifiant de faire leur "boulot de journalistes en faisant circuler l'information".

A l'heure des réseaux sociaux triomphants, derrière les discours policés et ultra-légalistes des médias hexagonaux, sur les sites d'info, dans les rédactions, on se regarde en chiens de faïence. Qui ...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.