Regardez La mort du Dieu Serpent, notre Doc de Tënk
Docs de Tënk

Regardez La mort du Dieu Serpent, notre Doc de Tënk

Réservé à nos abonné.e.s
"Damien, regarde, je sais faire la lessive !

" La jeune fille s’adresse au réalisateur Damien Froidevaux. Elle s’appelle Koumba, elle vivait depuis l’âge de deux ans dans le 19e arrondissement de Paris jusqu’au jour où, après une rixe qui tourne mal, elle a été expulsée, direction le Sénégal, son pays de naissance. Koumba avait omis de demander la nationalité française à sa majorité. A vingt ans, la voici dans un village sénégalais paumé dans la brousse, au milieu d’une famille qu’elle connaît peu, d’un pays qu’elle découvre, pays d’abord hostile à ses yeux – "pays de sous-développés" lancera-t-elle à des hommes dans une pirogue – mais pays d’accueil, malgré tout.

Pendant cinq ans, le réalisateur a suivi cahin-caha Koumba dans ses démarches administratives, sa vie de jeune mère toujou...

Il vous reste 49% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.