Pulvar annonce la fin de sa relation avec Montebourg
Brève

Pulvar annonce la fin de sa relation avec Montebourg

C'est par un urgent de l'AFP, après 20 heures hier, que la presse a appris la nouvelle

: la journaliste Audrey Pulvar a annoncé la fin de sa relation avec le ministre Arnaud Montebourg. La journaliste a envoyé un SMS à l'AFP pour l'annoncer, dans lequel elle précise également qu'elle "poursuivra tout auteur d'atteinte à sa vie privée ou à celle de ses proches". Pulvar a fait son annonce au moment où tous les journalistes politiques étaient mobilisés par l'élection à l'UMP, et s'est refusée à tout commentaire, précise l'AFP.

Cette idylle a coûté cher professionnellement à la journaliste puisqu'elle a dû ces dernières années quitter i-Télé et France Inter suite à des attaques sur son impartialité. En novembre 2010, lorsque son compagnon annonce sa candidature à la présidentielle, I-Télé suspend son émission et France Inter lui retire l'interview politique de 7H50. Un an plus tard, les attaques redoublent quand elle interroge au cours de l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché" Ségolène Royal ou Martine Aubry, rivales de Montebourg à la primaire socialiste. Puis, jusque-là très discrète, elle apparaît aux côtés du député PS au soir de la primaire.

Son arrivée aux Inrocks, en juillet dernier, suscite des critiques et le départ d'un journaliste politique, Thomas Legrand. Elle devra aussi démentir tout "trafic d'influence" entre son compagnon et Matthieu Pigasse, dont la banque Lazard sera choisie comme conseil du gouvernement pour la création de la future banque publique d'investissement (BPI). Dans une interview à l'AFP, Audrey Pulvar se défendait de toute influence, assurant que l'hebdomadaire ne serait "ni une annexe, ni une chambre d'écho, ni un organe du parti socialiste, du gouvernement ou du chef de l'Etat".

Retrouvez notre dossier sur Audrey Pulvar.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.