Propagande russe : "RT France" ironise sur le Parlement européen
Brève

Propagande russe : "RT France" ironise sur le Parlement européen

Vers une guerre froide médiatique ?

"Nos sociétés sont la cible d'une propagande hostile et de désinformation à la fois de la part du Kremlin mais aussi d'acteurs non-étatiques comme Daech." Les mots sont de la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen, repris dans un communiqué de presse du Parlement européen. Celui-ci donne le ton dès le titre : "Attention à la propagande des Russes et de Daech, préviennent les eurodéputés de la commission des affaires étrangères".

Concernant Moscou, les députés européens s’inquiètent de la volonté du Kremlin de "diviser l’Europe" en remettant "en cause les valeurs démocratiques" ou en "donnant l’impression que les Etats sont en faillite". Un constat qui ne relève pas que du fantasme : comme @si avait pu le constater, les médias russes francophones tentent effectivement de donner une image apocalyptique de la France et privilégient très largement les interlocuteurs eurosceptiques.

Le Parlement européen préconise donc de renforcer l’éducation aux médias ainsi que de soutenir les médias dans les pays voisins de l’Union Européenne.

"La guerre froide, lorsque les «bons» et les «méchants» étaient clairement identifiés"

Une analyse que reprend à son compte (ironiquement) RT France. Le média russe francophone (connu de nos @sinautes) s’étonne ainsi que les députés européens rapprochent la communication russe "de celle des djihadistes amateurs de décapitation de Daech". "Aussi, devant le danger que représente le prosélytisme russe, la commission a lancé en août dernier une task force de «réponse rapide» afin de contrer ce que les députés européens considèrent comme de la désinformation", note RT. "Mais pour autant, la commission des Affaires étrangères ne souhaite pas utiliser les viles méthodes de l'adversaire : «Contrer la propagande par de la propagande est contre-productif», explique cette dernière dans sa résolution. Pour contrer la désinformation des terroristes et des Russes, les députés européens comptent plutôt sur des informations «positives» ainsi que sur l'éducation des masses afin de rendre les citoyens européens capables de discerner entre le Bien et le Mal", ironise le média russe.

"La résolution suggère [également] comme piste de resserrer la collaboration de l'Union européenne avec l'OTAN, une organisation militaire créée du temps de la guerre froide lorsque les «bons» et les «méchants» étaient clairement identifiés, qui lui a survécu, tout en en gardant le souvenir", raille enfin RT France.

L'occasion de voir notre émission : "Les médias russes veulent fracturer l'opinion française"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.