Propagande : l'EI cite (en partie) Onfray (qui se plante en partie)
article

Propagande : l'EI cite (en partie) Onfray (qui se plante en partie)

Le Mali, la charia, et le philosophe

Réservé à nos abonné.e.s
Les communicants de l'EI écoutent RMC. Dans une vidéo de revendication des attentats de Paris, l'une des franchises du groupe Etat islamique, la Wilayat al-Barakah, utilise des extraits d'interview du philosophe français Michel Onfray par Jean-Jacques Bourdin, sur RMC. Onfray y appelle à "cesser de bombarder les populations musulmanes sur la totalité de la planète", et se montre très critique de l'intervention militaire française au Mali. Onfray, pain béni pour les djihadistes ? L'argument du philosophe contient pourtant du vrai et du faux.

Il se serait peut-être passé de cette récupération là. Le 21 novembre, la Wilayat al-Barakah (branche du groupe Etat islamique dans la région de Hassaka, en Syrie) diffuse une vidéo qui revendique et se félicite des attentats de Paris et Saint-Denis. Ce n'est pas la première : avant la Wilayat al-Barakah, quatre autres factions du groupe djihadiste avaient revendiqué les attaques. Mais si celle-là a fait parler d'elle, c'est que les communicants de l'organisation ont eu l'habileté d'utiliser l'image d'un Français très médiatique : le philosophe Michel Onfray. Le début de la vidéo monte bout à bout des extraits d'inter...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.