Progrès : l'UMP diffuse ses "éléments de langage" sur Twitter
article

Progrès : l'UMP diffuse ses "éléments de langage" sur Twitter

Morano, Mariani, Pécresse, et leur humour coordonné

Réservé à nos abonné.e.s
Qui a dit que l'UMP n'était pas assez active sur internet ? Les responsables du parti gouvernemental semblent de plus en plus à l'aise avec les réseaux sociaux. En témoigne l'arrivée massive de ministres sur Twitter. De Nathalie Kosciusko-Morizet à Éric Besson, en passant par l'apparition récente de Nadine Morano, la communication gouvernementale est de plus en plus coordonnée. Exemple avec la journée du 3 janvier.

En cette rentrée, le réseau social est l'occasion, pour plusieurs ministres, de diffuser les éléments de langage de l'Elysée. Ainsi, le 3 janvier, a eu lieu un tir groupé de divers membres de l'UMP contre la lettre ouverte de François Hollande publiée dans Libération, et plus généralement contre le programme du PS. On y retrouve les mêmes formules, employées le matin même sur les radios nationales pour qualifier l'affaire. Comme Nadine Morano dans le 7/9 de France Inter du lendemain, les tweets qualifient de «tract» l'adresse de Hollande dans Libération, et la comparent à une lettre de Sarkozy dans le Figaro.

Parmi les p...

Il vous reste 79% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.