Prix littéraire pour le directeur du Figaro littéraire : un jury entre amis
Brève

Prix littéraire pour le directeur du Figaro littéraire : un jury entre amis


Une remise de prix entre amis ? Comme l'annonçait hier l'AFP, lundi 20 mars 2017, le prix littéraire Jean-Freustié, doté d'une somme de 20 000 euros, a été remis à Etienne de Montety, directeur du Figaro littéraire, pour son roman "L'Amant noir" (Gallimard). Le prix lui a été décerné à l'unanimité, moins deux voix, des huits membres du jury, comprenant Charles Dantzig, Jean-Claude Fasquelle, Annick Geille, Henri-Hugues Lejeune, Anthony Palou, Frédéric Vitoux, Anne Wiazemsky, et le président du jury, Eric Neuhoff.

Il faut dire que parmi ceux-là, Etienne de Montety n'était pas en terrain étranger.

Dans le jury, on trouve deux confrères du primé. Anthony Palou est chroniqueur au Figaro magazine. Eric Neuhoff, le président du jury, est quant à lui chroniqueur au Figaro littéraire - le service du primé ! Il a d'ailleurs salué le travail de son patron : "Drieu la Rochelle n'est pas loin. Les feux follets ne s'éteignent jamais", a-t-il déclaré en reférence au célèbre ouvrage de Drieu la Rochelle.

Quant aux quatre autres, deux d'entre eux ont vu leur oeuvre recevoir des articles élogieux de Montety dans les pages du Figaro. Charles Dantzig, par exemple, s'est vu gratifier d'une critique élogieuse de De Montety en novembre 2016, lors de l'entrée de l'auteur dans la collection "Bouquins" - celle "où l'on peut lire Hugo en une quinzaine de volumes, et Diderot en cinq". Dantzig "n'est plus un homme, c'est une bibliothèque où ces livres seraient ouverts, lus à vois haute et étudiés pour le commun que nous sommes", écrivait Montety à l'époque. "La littérature", concluait -il, a besoin de sa superbe intransigeance et de son étincelante leçon de goût."

Etienne De Montety a également commis une critique en janvier 2016 de l'ouvrage de Frédéric Vitoux, autre membre du jury, dans Le Figaro Scope. Il décrivait Au Rendez vous des Mariniers comme une "promenade chaleureuse, insolite et fragmentée dans l'histoire littéraire de la première moitié du XXe siècle et dans l'Ile Saint-Louis, pour ne pas dire de la France tout court." Quatre membres du jury conquis sur huit, avec deux voix contre, on n'est pas loin du compte.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.