Prince Jean "reste incrusté" (député UMP / Le Figaro)
Brève

Prince Jean "reste incrusté" (député UMP / Le Figaro)

Les quotidiens évoquent des états d'âme de certains élus et responsables UMP au lendemain du premier tour des régionales. Sacrilège : un député UMP, cité nommément par le Figaro, exhume même le fantôme du prince Jean.

"Nicolas Sarkozy n'en démord pas : «Il n'y a pas de vote sanction» Chez les élus UMP, la révolte gronde un président qui s'obstine. «C'est le pays des Bisounours !» s'étrangle un élu UMP en sortant de l'Elysée hier matin." signale Le Parisien




"L'autruche est-elle devenue l’animal symbole de la droite? Après avoir connu le score le plus bas sous la Ve République, le parti de la majorité se comportait hier comme s’il n’avait pas pris de claque. A l’image de Nicolas Sarkozy pour qui il n’y a pas eu de défaite dimanche. (...) Sans surprise, Sarkozy a aussi justifié sa stratégie d’union de la droite. Avec une mauvaise foi confondante : «L’UMP est en tête dans neuf régions, contre six en 2004, détaille un de ses conseillers. Par rapport aux mêmes élections, le Front national est en baisse. Enfin, le Modem a disparu du paysage politique.» " écrit Libération.


Libération mardi 16 mars 2010 picto
"Sous le choc, les élus UMP s’interrogent sur la ligne politique" titre un article au milieu de la page.


"Le « style » de Nicolas Sarkozy continue également d’alimenter la grogne. Pour le député de l’Hérault Jacques Domergue, il est « en décalage avec l’opinion » . « Le chef de l’État a créé des doutes sur sa personne » , explique ce - ancien ? - sarkozyste inconditionnel, en assurant que l’affaire de la nomination de Jean Sarkozy à l’Epad « reste très incrustée dans l’esprit des gens » . « Nos électeurs attendent une politique mais ils attendent aussi un comportement » , ajoute-t-il."

"Le député de la Somme Alain Gest va jusqu’à avancer l’hypothèse qu’une « plus forte mobilisation pourrait pénaliser encore davantage » la droite." Le député parisien Claude Goasguen dit « dédramatiser le résultat du scrutin en annonçant à l’avance qu’il ne changera rien ne contribue pas à donner à nos sympathisants l’envie de se déplacer. Si Nicolas Sarkozy s’en fiche, pourquoi se donneraient-ils cette peine ? »


Le Figaro mardi 16 mars 2010 picto

L'occasion de consulter notre dossier Prince Jean, ex-futur président de la Défense.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.