Pourquoi l'AFP a annoncé par erreur la mort d'un enfant
enquête

Pourquoi l'AFP a annoncé par erreur la mort d'un enfant

Réservé à nos abonné.e.s
Le petit Younes, disparu du domicile familial de Comines à la frontière franco-belge, a été annoncé mort par une dépêche AFP à 12h45. Mais une demi-heure plus tard, l'information était démentie, sur le même fil AFP. Trop tard : sites et chaînes d'information, ainsi que les 13 heures, avaient repris l'erreur.
Le petit Younes, disparu du domicile familial de Comines à la frontière franco-belge, a été annoncé mort par une dépêche AFP à 12h45. Mais une demi-heure plus tard, l'information était démentie, sur le même fil AFP. Trop tard : sites et chaînes d'information, ainsi que les 13 heures, avaient repris l'erreur.


"Le petit Younes retrouvé mort dans le canal d'Armentières (proche de l'enquête)" : l'urgent de l'AFP est tombé à 12h45. Depuis lundi, policiers et plongeurs sont à la recherche de ce petit garçon de quatre ans, disparu du domicile familial de Comines en Belgique, à la frontière avec la ...

Il vous reste 85% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.