Pourquoi Internet panique (Wired)
Brève

Pourquoi Internet panique (Wired)

"Pourquoi certaines technologies nous font-elles peur et pourquoi d’autres provoquent-elles l’indifférence ?", s'interroge une chronique du magazine Wired signalée par Internet Actu.

Certaines technologies font peur -l'Internet en général est souvent accusé de tous les maux- et d'autres sont adoptées sans autre forme de procès constate le magazine Wired.

"II y a souvent un effet collatéral aux nouvelles technologies : la panique morale. Facebook engendre le narcissisme ! Ecrire des textos nous rend analphabètes. Ce qui est drôle, c’est que d’autres technologies ne provoquent rien de cet ordre. Prenez Square, par exemple, qui permet à chacun de payer par carte de crédit… Il est en train de devenir un outil mainstream, bouleverse le fonctionnement du petit commerce et la manière dont des amis partagent une addition dans un bar, mais ne provoque pas de grands discours", explique Clive Thomson dans sa chronique du magazine américain Wired.

Genevieve Bell, directrice de recherche chez Intel, estime que pour provoquer une panique morale, une technologie doit obéir à trois règles :
1. elle doit changer notre rapport au temps.
2. elle doit changer notre rapport à l’espace.
3. Elle doit changer notre relation aux autres.

Selon Bell "Prises une à une, ces transformations peuvent être inquiétantes, mais si les trois sont réunies, c’est la panique !".

Mais l'inquiétude n'est pas toujours déraisonnable : "Cela ne revient pas à dire que les paniques sont toujours injustifiées. Des réseaux sociaux centralisés sont un vrai problème en termes de vie privée ; la cyberprédation, même rare, existe. Mais le vrai problème de ceux qui répandent la panique est leur conviction que toute ère technologique révolue était l’âge d’or de la civilité et de la contemplation. Or, c’est faux", ajoute Clive Thomson.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.