"Pour le centenaire de 14-18, nous avons reçu des archives de Poilus"
Brève

"Pour le centenaire de 14-18, nous avons reçu des archives de Poilus"

Mais que trouve-t-on donc aux archives départementales ? Les archives publiques, bien sûr (documents issus des tribunaux, ou des renseignements généraux, par exemple), mais aussi, parfois, les archives privées. Dans quel cas les "archives de pépé" peuvent-elles intéresser les archives ? "Le critère, c'est l'intérêt pour la recherche historique ou la recherche en sciences sociales", explique sur notre plateau le conservateur d'archives et représentant de la CFDT-culture Joël Poivre. Exemple ? Le centenaire de la guerre 14-18, développe l'historienne, rédactrice en chef de la revue XXe siècle, et membre du Conseil supérieur des archives Raphaëlle Branche. "Les archives départementales ont reçu énormément de particuliers qui sont venus avec des documents de leurs grands-pères, bien souvent arrière-grands-pères, qui avaient été Poilus. Et ça avait été une initiative des archives de dire : «nous accueillons ces archives privées, nous les numérisons, et nous vous les rendons»".

Notre émission dans son intégralité est ici : "Archives: «C'est normal de garder Skyblog!»"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.