Polygamie : le Point en flagrant délit de bidonnage
enquête

Polygamie : le Point en flagrant délit de bidonnage

La "femme de polygame" s'appelait Abdel !

Réservé à nos abonné.e.s
Il habite Clichy-sous-Bois et a grandi à Montfermeil. Il désespère de la mauvaise image de ces deux communes voisines de Seine-Saint-Denis, qu'il estime amplifiée à tort par les médias. Il a donc décidé de piéger Le Point, en se faisant passer, au téléphone, pour une épouse de polygame dont le fils serait au bord de la délinquance.

Son faux témoignage constitue le pilier d'un des articles publiés cette semaine par l'hebdomadaire dans son dossier "Immigration Roms, allocations, mensonges… Ce qu'on n'ose pas dire". Dans l'article, les journalistes laissent croire qu'ils ont rencontré la femme en question. Pourquoi cette imposture ? Abdel raconte.

Bintou, 32 ans, est la troisième femme d'un Français d'origine malienne. Elle "est arrivée du Mali il y a quatorze ans", écrit l'hebdomadaire. "Depuis, elle a eu huit enfants, cinq garçons, trois filles. Bintou a accepté de raconter au Point son histoire."

Couverture du Point

Mais Bintou n'existe pas. Elle est le fruit de l'imagination d'Abdel, qui a d&eacute...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.