Polony : oenologue par alliance ?
Brève Vidéo

Polony : oenologue par alliance ?

Vive l'alcool, mais pas le cannabis. Dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2, Natacha Polony défend avec insistance la consommation d'alcool.

Est-ce par solidarité...conjugale ?

Le blogueur Seb Musset (que nous avions invité dans cette émission, ou encore celle-ci) l'a souligné sur Twitter. Une première fois, dans l'émission du 20 octobre, alors que le débat porte sur la consommation de cannabis, Polony souligne une "différence majeure" entre consommation de vin et de cannabis : "les gens boivent du vin pour des raisons culturelles. Je n'ai jamais vu des fumeurs de cannabis discuter du terroir de l'herbe".

Ecoutez-la développer cet argument hautement scientifiquepicto

Elle a développé le même type d'argument lors de l'émission ce samedi. Caron soulignait que le cannabis n'est pas plus dangereux que l'alcool. Polony rétorque : "les effets ne sont pas les mêmes, ça grille des neurones". Et ajoute que la consommation d'alcool ne s'effectue pas en suivant le même objectif que pour le cannabis : "tous les gens qui boivent de l'alcool ne le font pas pour être ivre".

Pourquoi un tel enthousiasme à propos de la consommation d'alcool? Seb Musset a peut-être trouvé une explication, qu'il suggère sur Twitter :

Musset

Précisons que le compagnon de Natacha Polony se nomme Perico Légasse, journaliste à Marianne, et critique gastronomique. Nous l'avions invité sur notre plateau ici, pour notre première émission sur le web, "Ces fromages qu'on assassine". D'après sa notice Wikipedia, il produit du vin d'appellation Azay-le-Rideau, en Touraine.

Contactée, Natacha Polony  ne nous avait pas encore rappelés en fin d'après-midi.

Et pour en savoir plus sur le cannabis (et l'alcool!), notre enquête est ici, et notre émission est .

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.