"Politico" brise le "off" présidentiel, d'autres médias jouent le jeu
article

"Politico" brise le "off" présidentiel, d'autres médias jouent le jeu

Tout est question de subtilité

Réservé à nos abonné.e.s
Face à une centaine de journalistes, Emmanuel Macron a évoqué de nombreux sujets, des jets privés aux superprofits des entreprises en passant par la fin de vie. Sur ce dernier sujet, les journalistes présents pouvaient rapporter directement la parole du président. Sur le reste, tout était "off". Mais ne l'est pas resté longtemps.

La réunion aux allures de conférence de presse s'est tenue le 12 septembre, dans une salle louée pour l'occasion par l'Association de la presse présidentielle (APP), qui réunit les journalistes dont le boulot est de suivre l'actualité de l'Élysée, en particulier celle du président. Convié par l'APP, Emmanuel Macron faisait face à une centaine de journalistes, tous membres de l'association donc, pour éclairer son action et nourrir les services politiques de tous les grands médias réunis pour l'occasion. Tout journaliste peut être membre de l'APP à condition d'être parrainé par deux membres, d'être détenteur de la carte de presse et de s'acquitter de 50 euros annuels. 

Cette conférence de presse, tenue à huis clos, repose sur une conditio...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.