Plagiats de face et de profil
Brève

Plagiats de face et de profil

À la fin de ce mois d'août, le Parti socialiste suisse faisait sa publicité dans les bus et tramways genevois en vue des élections au Conseil d'État qui auront lieu le 22 septembre prochain. Quatre portraits mélangeant face et profil, afin de "capter le regard". En voici un :



Las ! Aussitôt le site helvète Cominmag, interviouvé par la chaîne RTS, révélait la supercherie : ces affiches sont largement inspirées d'une campagne publicitaire Mercedes-Benz parue en Suisse en 2012.



Laquelle n'est en vérité pas vraiment originale, puisque c'est un photographe vénézuélien baptisé Jesús González Rodríguez qui, apparemment, a eu l'idée de réaliser de tels portraits dès 2011. Exemples :



Un autre photographe s'est bien vite engouffré dans la brèche, il a pour nom Dmitri Elson :

 
 


  
Et puis d'autres encore, ici une brochette d'imitateurs anonymes :



En août 2013, Jesús González Rodríguez fut encore une fois copié par l'auteur d'une affiche pour un prestidigitateur grand-breton, et hop ! le tour de passe-passe :



Bah ! De toute façon, ces gens furent largement plagiés par anticipation par un escroc international dénommé… Pablo Picasso :

Portrait de Marie-Thérèse Walter
par Pablo Picasso, 1937

Maya avec une poupée
par Pablo Picasso, 1938


Lequel aimait bien la Suisse puisqu'il fit don de quatre oeuvres au musée des Beaux-Arts de Bâle et serait, selon la légende, l'auteur de ce célèbre proverbe : "Il ne faut pas prendre l'Helvétie pour des lents ternes".

Merci à l'aimable @sinaute qui m'a suggéré ce Vite dit.


L'occasion de lire ma chronique intitulée Dans l'ombre d'un regard, où il est question des yeux de Picasso.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.