Piratage Sony : Obama accuse la Corée du Nord, et annonce des représailles
article

Piratage Sony : Obama accuse la Corée du Nord, et annonce des représailles

"Cet enfoiré de Kim Jong un" (Georges Clooney)

Réservé à nos abonné.e.s
Le piratage et les menaces qui ont poussé Sony à annuler la sortie de la comédie The Interview continuent de faire réagir. Alors que Barack Obama et George Clooney s'en prennent à Sony et au régime nord-coréen, celui-ci se défend de toute implication et se fait à son tour menaçant.

"J'aurais préféré qu'on m'en parle avant." Dans une conférence de presse, vendredi 19 décembre, le président américain a estimé que Sony avait eu "tort" d'annuler la sortie de The Interview, suite au piratage de Sony et à des menaces terroristes. "J’aurais préféré qu’on m’en parle avant. Nous ne pouvons pas avoir une société dans laquelle un dictateur peut commencer à imposer une censure ici aux Etats-Unis. Ce n'est pas qui nous sommes." Cité par Rue89, le directeur général de Sony Pictures a tenu à s'expliquer : "Nous ne nous sommes pas couchés" a-t-il estimé, rappelant qu'il ...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.