"parler mal" : les journalistes qui "lissent", et les autres
enquête

"parler mal" : les journalistes qui "lissent", et les autres

"Je préfère le corriger, et qu'il nous parle librement"

Réservé à nos abonné.e.s
Comment retranscrire le "parler vrai" d'un président qui truffe son discours d'incorrections et de fautes de français ? C'est le dilemme auquel font face, presque chaque jour, les journalistes qui suivent Nicolas Sarkozy dans ses incessants déplacements.
Dans notre émission de la semaine, nous nous sommes intéressés au statut et aux enjeux du "parler mal" sarkozien. Restait à s'interroger, à l'invitation de Guillemette Faure, de Rue89 : les médias doivent-ils corriger les fautes de Nicolas Sarkozy ?

Comment retranscrire le "parler vrai" d'un président qui truffe son discours d'incorrections et de fautes de français ? C'est le dilemme auquel font face, presque chaque jour, les journalistes qui suivent Nicolas Sarkozy dans ses incessants déplacements.
Dans notre émission de la semaine, nous nous sommes intéressés au statut et aux enjeux du "parler mal" sarkozien. Restait à s'interroger, à l'invitation de Guillemette Faure, de Rue89 : les médias doivent-ils corriger les fautes de Nicolas Sarkozy ?


Un véritable casse-tête. Ce 17 mars, tous les journalistes qui suivent Nicolas Sarkozy dans le Doubs, pour sa visite de l'usine Alstom à Ornans, attendent une d&...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.