Pape à la Une : plutôt partant qu'affaibli
Brève

Pape à la Une : plutôt partant qu'affaibli

Mondialisation du pape. Se sentant trop âgé, le pape Benoit XVI (85 ans) a annoncé hier qu'il "renonçait à sa charge" le 28 février. Stupeur dans le monde entier, qui consacre ses Unes à l'évènement de l'Egypte à l'Inde en passant par le Liban. Une image domine, celle d'un pape qui tourne le dos et s'en va, préférée, et de loin, à celle d'un pape affaibli.

"Je n'ai plus la force" un seul quotidien, un journal espagnol, a osé montrer une photo d'un BenoitXVI fatigué physiquement. Sur la Une du Diario de Navarra, le pape est soutenu par deux cardinaux pour se déplacer. Le quotidien allemand Tageszeitung est à l'opposé et salue de manière grandiloquente la décision en titrant "Dieu soit loué"

Ailleurs, dans de nombreux pays, on a choisi de montrer le pape de dos pour illustrer son départ.

Ici au Chili et au Brésil

Là au Canada et en Argentine

En Allemagne, en Grande Bretagne

En France

En Espagne

Au Honduras et au Paraguay

Au Canada, en Colombie

En Italie "Papa Choc", c'est le titre d'Il Messaggero ; Et Le pape est de dos, aussi, au Liban.

Mexique, Venezuela

En Equateur et au Portugal

En Belgique,

Enfin, la nouvelle fait même la Une, dans des régions où l'on n'imaginait pas qu'elle ait un fort impact. C'est le cas en Egypte ou en Inde

Enfin, les USA

et la Grande Bretagne

Et encore Espagne et Grande Bretagne

Lire aussi la chronique de Daniel Schneidermann, Notre Dame du Temps Réel

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.