Otages : silence médiatique préférable ?
Brève

Otages : silence médiatique préférable ?

Un an de captivité en Afghanistan pour Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, deux journalistes de France 3 et leurs accompagnateurs, rappelle un spot diffusé sur toutes les chaînes de France Télévisions aujourd'hui. Le Parisien et Libération consacrent leur Une à leur enlèvement, largement médiatisé depuis quelques mois. Mais dans Libé, un ancien otage, David Rohde, journaliste au New York Times, considère que dans son cas, le silence médiatique était préférable.

Liberation, otages
Parisien, otages
NYT, Rhode
Livre Rohde
Partager cet article Commenter
0 commentaire
Remonter en haut de fil
Commentaires

Otages : silence médiatique préférable ?

Un an de captivité en Afghanistan pour Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, deux journalistes de France 3 et leurs accompagnateurs, rappelle un spot diffusé sur toutes les chaînes de France Télévisions aujourd'hui. Le Parisien et Libération consacrent leur Une à leur enlèvement, largement médiatisé depuis quelques mois. Mais dans Libé, un ancien otage, David Rohde, journaliste au New York Times, considère que dans son cas, le silence médiatique était préférable.

Il n'y a pas encore de commentaire

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.