Oslo : Libération et le jihadisme à contre-pied
Brève

Oslo : Libération et le jihadisme à contre-pied

L'art de l'éditorial est un genre difficile, particulièrement quand il s'exerce à chaud, et prend le risque de se lancer dans des hypothèses. Libération a pris ce risque sur les origines des attentats d'Oslo (91 morts, selon le bilan de samedi matin). Dans son éditorial rédigé vendredi soir, François Sergent semblait en effet incriminer le terrorisme islamiste. Il se trouve ce matin pris à contre-pied: la piste jihadiste semble exclue, celle d'un terrorisme purement national, et d'extrême-droite, paraît l'emporter, avec l'arrestation et l'inculpation d'un Norvégien de 32 ans, Anders Behring Breivik.

"En l’absence de revendications, vendredi soir, la Norvège - sans exclure l’acte d’un déséquilibré - ne pouvait que spéculer sur les auteurs de ces attentats. L’extrême droite est très puissante dans le pays, mais ses franges les plus dures n’ont jamais eu recours à la violence. Bien qu’à l’écart des fracas du monde, la Norvège, qui est membre de l’Otan, a envoyé des contingents en Libye et en Afghanistan. Une participation limitée qui aurait pu servir de prétexte aux jihadistes. Une seule certitude : comme le reconnaissait l’écrivain norvégien Jorn Madslien,«la Norvège a perdu [vendredi] soir son innocence»." concluait l'édito de Libération.

Dans la même page, un article titré "Pas de revendication, mais trois pistes principales se dessinent"

Trois pistes mais Libération n'en développe qu'une seule "la piste d’un ou de plusieurs groupes jihadistes. " et lui consacre l'intégralité de l'article.

Autre exploit remarquable, celui du Figaro, qui n'accorde à la Une qu'une place minime aux attentats d'Oslo, écrasés par les derniers épisodes du feuilleton "Sarkozy sauve l'Europe". A contempler ici.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.