Obama ou le juge, qui s'est trompé dans le serment ?
article

Obama ou le juge, qui s'est trompé dans le serment ?

TF1 et France 2 divergent

Réservé à nos abonné.e.s
Lors de la cérémonie de prestation de serment, Barack Obama semble avoir eu un moment d'hésitation au moment de dire qu'il jurait "fidèlement" de remplir les fonctions de président des États-Unis. Selon la chaîne que vous aviez choisi hier soir, vous aviez droit à une explication différente de cet accrochage.
19
19 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Obama ou le juge, qui s'est trompé dans le serment ?

Lors de la cérémonie de prestation de serment, Barack Obama semble avoir eu un moment d'hésitation au moment de dire qu'il jurait "fidèlement" de remplir les fonctions de président des États-Unis. Selon la chaîne que vous aviez choisi hier soir, vous aviez droit à une explication différente de cet accrochage.

Derniers commentaires

[large]"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les maux pour le dire arrivent aisément."[/large]
ça peut parait faire beaucoup de cas pour peu de mots sauf que ces mots comptent beaucoup pour ceux qui y croient et il y en a pas mal aux united states ( le livre sous la main tendue est tout de meme une bible)

Que d'"erreurs" : d'abord celle du président néoconservateur de la cour suprème US (celle qui a puissamment et efficacement oeuvré à la défaite d'Al Gore en 2000 en validant des élections assez spéciales pour un certain nombre de juristes sans parler de celles de floride de jep bw "des trous des p'tits trous..."

Ensuite le commentaire ( et non la traduction à chaud) du servant d'une chaine " ex-néocon" française ( il n'y a plus de néocons ni d'ultras libs en France depuis la crise c'est bien connu)

Meme le 43° président avait du prononcer ce serment (sans macher de chewing-gomme) à l'époque mais c'est différent car pour lui, il n'existe pas d'épreuve a posteriori du "bilan de serment" pour le président sortant sauf en cas de mandat la procédure d'impeachment réservée apparemment depuis la fin des années 90 au cas de son prédécesseur relevant plus de la morale sexuelle que des conséquences du mensonge W vis à vis du monde.

A suivre attentivement pour les "erreurs" suivantes (sauf erreur de ma part naturellement) ! Faisons confiance à la cour supreme, elle a de l'expérience et puis rien au dessus d'elle sauf la constitution américaine qu'elle interprète, fidèlement bien sur et sans la moindre plus petite trace d'idéologie et de retour d'ascenseur présumons-le..
En fait maintenant on peux tous refaire la ceremonie du serment a la maison et meme plus

Site japonais, mais les photos sont assez parlantes
Effectivement le visionnage est éloquent : Ce ne peut etre à ce niveau de fonctions et de protocole qu'une tentative de déstabilisation ou mieux un avertissement, an attendant la suite..
et en plus vous aurez rendu service à TF1 dont le commentateur ne savait peut-etre pas fidèlement ce qu'est une prestation de serment !
Joe Biden se moque de Roberts : http://link.brightcove.com/services/link/bcpid5173139001/bclid1201016315/bctid8694829001

VF :

Obama lui demande s'il veut faire prêter serment au personnel de la Maison Blanche.

Obama : Joe, vous voulez procéder au serment ?
Biden : Je dois faire ça une fois de plus ?
Obama : Non non, pour le personnel, les membres du cabinet l'ont déjà fait.
Biden : Ah, oui, le personnel. pardonnez-moi, ma mémoire n'est pas aussi bonne que celle du Chief Justice Roberts.

La presse se marre et Obama tire la tronche.
A ce niveau politique la, Ça ne peut être que volontaire !
Barack Obama s'est non seulement opposé à la nomination de Roberts, d'abord en tant que Justice puis surtout Chief Justice, mais il promet[1] de revenir sur certaines décisions de la Cour Suprême, notamment Ledbetter v. Goodyear Tire & Rubber Co.[2] Décision défendue par le Justice Alito, dont Obama s'est également opposé à la nomination. Alito a même boycotté la visite d'Obama et Biden auprès de la Cour Suprême la semaine dernière,

Bref, entre Obama et la Cour Suprême ce n'est pas une lune de miel.

Le début ( http://www.hulu.com/watch/53776/the-presidential-inauguration-obamas-oath-of-office ) du serment est un peu bizarre. Roberts se hâte et Obama commence de répèter trop tôt, De là à dire que Roberts se trompe délibérément pour perturber Obama... Il est juste pressé et très aigri. Ne pas connaître le texte de la constitution quand on est Chief Justice, c'est quand même plus embarassant pour lui qu'un Président qui hésiterait dans son serment.
C'est comme chez nous en français...
La place de l'adjectif fait toute la diffèrence.
"Le GRAND Charles Degaulle"
"Le PETIT Nicolas" (à me pas confondre avec la taille de notre président...)
Un petit Président vs un Président petit !

The froggy qui voulait être aussi grosse que l'Obama...

Stan 0,001g
A mon avis, ce n'est pas la transcription, mais l'image qui permet de trancher: on voit nettement Obama avoir un petit mouvement de recul et froncement de sourcils étonné, parce que le juge vient de prononcer les mots dans le désordre. Puis il attend qu'il se corrige, ce n'est pas une hésitation.
Enfin il me semble.
amusant , en effet cette "erreur" : faithfully se traduit bien sùr fidèlement, mais faith , c´est la foi, en anglais. des esprits mal intentionnés voudraient nous faire croire que Obama a un souci de "faith" ?

Il vous reste 79% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Sarkozy et Bettencourt : le féal et sa suzeraine ?

Ou comment "forfaiture" et "serment" ne sont peut-être pas si désuets que l'on croit...

Wikileaks : quand un financier soufflait à Obama la composition de son équipe

"Une vision sans précécdent du fonctionnement de l'élite"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.