Notre-Dame-des-Landes : et les medias découvrent des zadistes "normaux" !
enquête

Notre-Dame-des-Landes : et les medias découvrent des zadistes "normaux" !

Grandes manoeuvres de comm', avant la décision du gouvernement

Réservé à nos abonné.e.s
Les habitantes et habitants de la Zone A Défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes trouvent ces derniers jours une tribune dans des médias exceptionnellement bienveillants. Mais qui continuent aussi de relayer la communication alarmiste de la gendarmerie.

Sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, il y aurait donc un boulanger. Des éleveuses de moutons. Une bibliothèque. Bref, des gens normaux. C’est ce qu’on a (re)découvert ces derniers jours dans les médias. Alors que la décision finale concernant la construction ou non de l’aéroport est attendue dans les  tout prochains jours, les journalistes se sont penchés sur les "zadistes" (eux préfèrent s’appeler simplement "habitant.e.s") et leur mode de vie. "Sylviculture, élevage de brebis, boulangeries, maraîchage, réparation de voitures ou de matériel agricole, auberge, forge, tannerie… La ZAD fourmille d’activités de tous ordres", raconte Florence Pagneux dans La Croix qui consacre ce 15 janvier sa Une au sujet. Un reportage tout en empath...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.