Notre-dame-des-Landes (3) : en attendant le juge (ou le référendum)
reportage

Notre-dame-des-Landes (3) : en attendant le juge (ou le référendum)

Où l'on s'interroge gravement sur une sortie "par le haut"

Réservé à nos abonné.e.s
Dans le village d'Astérix de Notre-Dame-des-Landes, la résistance reste vivace. Avec de sacrées motivations personnelles à la clef. Mais le rapport de force dans l'opinion n'est pas favorable aux opposants. Qui finissent par espérer que les juges leur sauveront la mise.

C’est au lieu-dit Le Liminbout, situé presque au milieu d’une des deux pistes de l’aéroport projeté, qu’il convient de se rendre pour ressentir l’attachement des agriculteurs à leurs fermes. Sylvie et Marcel Thebault sont au bord de l’expulsion. Formellement, ils ne sont déjà plus propriétaires des lieux. «Vous êtes ici chez Vinci !», laisse tomber l’agricultrice. Le couple exploite 65 hectares et possède une trentaine de vaches qui en sont restées au noir et blanc. La famille, composée de deux enfants, en vit à condition, bien entendu, de «ne pas faire de folies».

Un rêve brisé ?

...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.