Main arrachée sur la ZAD : la version absente des zadistes
article

Main arrachée sur la ZAD : la version absente des zadistes

... dans certains médias

Réservé à nos abonné.e.s
Alors qu'un porte-parole de la ZAD a démenti la version du ministère de l'Intérieur, selon laquelle un zadiste a eu la main arrachée "en ramassant une grenade", certains médias ( Le Monde, l'Obs, RTL.fr) se sont contentés de relayer la version officielle.

Pour certains médias, la version du ministère de l'Intérieur aurait-t-elle davantage de valeur que celles des zadistes ? Plusieurs journaux ont relayé uniquement la version de la gendarmerie alors qu'un homme de 21 ans a eu (comme le relevait Daniel Schneidermann) la main arrachée par l'explosion d'une grenade GLI-F4,lors de heurts avec les forces de l'ordre. 

Les faits se sont produits le 22 mai en marge de travaux de déblaiement de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. D'après un communiqué du Ministère de l'Intérieur, publié le jour-même sur Twitter, "une cinquantaine d'opposants radicaux cagoulés se sont attaqués aux forces de l'ordre en leur jetant notamment des cocktails molotov et des projectiles". Les gendarmes mobiles auraient...

Il vous reste 85% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.