Neknominations : Facebook (encore) mis en cause
article

Neknominations : Facebook (encore) mis en cause

Se saouler à en mourir ? Le réseau social refuse de censurer les vidéos

Réservé à nos abonné.e.s
Facebook préfère l'alcool au sexe féminin. Interpellé par le gouvernement irlandais pour supprimer des vidéos de jeunes se filmant en train de boire la plus grande quantité d'alcool possible, le réseau social a répondu par la négative. Deux adolescents sont décédés récemment suite à cette pratique. Facebook avait eu moins de scrupules pour supprimer l'Origine du Monde de Courbet, ou encore des images des Femen.

Neknomination, c'est un jeu d'alcool venu d'Australie, qui s'épanouit en Irlande. Surtout chez les jeunes. Le but de ce "drinking game" est simple, il suffit de se filmer en train de boire une importante dose d'alcool. Ensuite, via les réseaux sociaux, l'enivré doit "nommer" trois personnes qui doivent surpasser son "exploit" en moins de 24 heures. Carton et viralité assurés!

Aujourd'hui, la page Facebook Neknominate Videos regroupe plus de 7 500 fans. Problème : en Irlande, deux décès ont été recensés par le The Irish Independent. Jonny Byrne, 19 ans, noyé dans la rivière Barrow, dans le sud-est de l’Irlande et Ross Cummins, DJ de 22 ans, r...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.