Une journaliste de BFM TV aurait été suivie par la police
article

Une journaliste de BFM TV aurait été suivie par la police

Réservé à nos abonné.e.s
Des écoutes? Une filature? Une reporter de BFM TV qui préparait un documentaire sur Rédoine Faïd aurait fait l'objet d'une surveillance policière.

L'information est d'abord sortie dans le Parisien. Dans un papier paru le jour même de l'arrestation de Rédoine Faïd, le 3 octobre, le quotidien francilien retraçait la cavale du braqueur, évadé de la prison de Réau (Seine-et-Marne) le 1er juillet. Évoquant le dispositif policier hors-normes mis en place pour retrouver celui qui était alors l'homme le plus recherché de France, les auteurs écrivent : "Des dizaines d’écoutes sont mises en place. C’est ainsi qu’à la fin du mois d’août, une information revient aux grandes oreilles de la PJ. Une journaliste de télévision, qui prépare un long sujet sur ce braqueur hors normes, est susceptible d’obtenir une interview du fugitif. Que faire ? Décision aurait été prise, avec l’accord des juges, de su...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.