Mouaz Al Balkhi, le garçon à la combinaison de plongée
à l'étranger

Mouaz Al Balkhi, le garçon à la combinaison de plongée

Comment un journaliste norvégien est parvenu à identifier un Syrien mort en tentant de traverser la Manche

Réservé à nos abonné.e.s
Ce mort-ci ne restera pas anonyme. Un journaliste norvégien, Anders Fjellberg, est parvenu à retracer l'itinéraire d'un jeune réfugié syrien, Mouaz Al Balkhi, dont le corps a été retrouvé en octobre 2014 sur une plage des Pays-Bas. La police n'était pas parvenue à l'identifier. Il raconte son enquête dans un remarquable article (en anglais), publié dans le quotidien norvégien Dagbladet.

Le reportage d'Anders Fjellberg commence sur une côte venteuse du sud de la Norvège. En janvier, un architecte norvégien y retrouve une combinaison de plongée Tribord. Une combinaison, et des restes humains. La police norvégienne cherche, des mois durant, à identifier le corps (probablement déposé là plusieurs mois plus tôt, vu son état de décomposition). Il ne correspond à aucune disparition en mer signalées aux autorités norvégiennes. Quant à retracer les courants qui ont pu l'amener jusque là, même les pêcheurs les plus expérimentés s'en déclarent incapables tant ils sont impr&eacut...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.