Morin, ancien ministre et candidat, accusé sur France Inter de conflit d'intérêts
enquête

Morin, ancien ministre et candidat, accusé sur France Inter de conflit d'intérêts

A quel cheikh a-t-il vendu son cheval prodige ?

Réservé à nos abonné.e.s
Confuse mêlée de cheikhs, ce lundi matin, au micro de France Inter. Candidat à l'élection présidentielle et ancien ministre de la défense de Nicolas Sarkozy, Hervé Morin était l'invité de Patrick Cohen. Les deux hommes se sont écharpés pendant près de 5 minutes à propos de l'identité de l'acheteur du cheval d'Hervé Morin. En décembre 2007, Morin, encore ministre de la défense à l'époque, vend un pur-sang baptisé "Literato" pour plusieurs millions d'euros à Cheikh Mohammed, l'émir de Dubaï. Cette transaction privée entre deux responsables politiques ayant à traiter des questions de défense relève-t-elle du conflit d'intérêts ? C'est la question que Patrick Cohen a posée, quatre ans après la transaction, à Morin. Mais celui-ci a répliqué en affirmant que le journaliste se trompait de cheikh et que l'acheteur de son cheval n'avait aucun pouvoir politique.

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.