Morandini : soutien aux journalistes d'iTELE sur Twitter
Brève

Morandini : soutien aux journalistes d'iTELE sur Twitter

Tôt ce matin, c’est Jean-Jérôme Bertolus, journaliste à iTELE qui a ouvert le bal avec le hashtag #JeSoutiensITELE.

Une expression très vite reprise sur Twitter, notamment par des journalistes d'autres médias, en référence à la situation particulièrement tendue entre la rédaction et la direction de la chaîne d’info, au point d'être en top des "Tendances Twitter" en France, samedi après-midi.

 

En cause, l’arrivée à l’antenne de Jean-Marc Morandini prévue pour lundi 17 octobre, malgré une motion de défiance adoptée par la rédaction. La Société des Journalistes (SDJ) de iTELE/Canal+ avait également demandé cette semaine dans une tribune, notamment publiée par Le Monde, que l'animateur, mis en examen pour corruption de mineurs aggravée, renonce à son arrivée sur la chaîne d'info : "C’est avec beaucoup de gravité que nous demandons à Jean-Marc Morandini de ne pas venir sur iTELE." En réponse, la direction a proposé aux salariés qui ne souhaiteraient pas travailler avec Morandini d’activer une "clause de conscience" (qui permet de quitter la rédaction en touchant des indemnités), comme l'explique Libération.

Aurélie Casse, journaliste à BFMTV

Stéphane Foucart, journaliste au Monde

Olivier Biffaud, journaliste à France Télévisions

Parmi les tweets des journalistes, on trouvait également quelques messages de responsables politiques, comme avec Julien Bayou, porte-parole d’Europe Ecologie Les Verts, ou Caroline de Haas, directrice de campagne de Cécile Duflot.

Le groupe Canal+ a finalement répondu avec le hashtag… "Je soutiens la présomption d’innocence", repris par le compte de Jean-Marc Morandini.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.